L’oto-rhino-laryngologie (ORL) traite des maladies qui affectent le nez, la gorge et l’oreille. Parce que ces organes sont reliés entre eux, les infections se propagent rapidement. Souvent bénignes, elles doivent cependant être soignées rapidement afin d’éviter toutes complications.

Les maladies non cancéreuses les plus fréquentes

La maladie la plus courante est la rhinite (le rhume). Il s’agit d’une inflammation des fosses nasales due à un virus. Les symptômes sont la fièvre, les éternuements et le mal de tête. Elle se soigne grâce à un lavage régulier au sérum physiologique ou avec un spray à base d’eau de mer. Les antibiotiques ne sont nécessaires qu’en cas de surinfection bactérienne. L’otite, quant à elle, est une inflammation de l’oreille. Elle disparaît rapidement grâce à l’administration d’antibiotiques ou de paracétamol. Mais attention, mal soignée, cette inflammation peut entraîner des complications infectieuses et avoir des répercussions sur l’audition. La laryngite est également très fréquente. Il s’agit de l’inflammation du larynx, un conduit situé entre la gorge et la trachée. Répandue chez les jeunes enfants, elle se soigne facilement, en humidifiant par exemple l’air de la chambre. Enfin, l’angine est une inflammation des amygdales. Sa forme la plus sévère est une angine bactérienne à streptocoque du groupe A. Confirmée par un test de diagnostic rapide chez le médecin, elle doit absolument être traitée par des antibiotiques.  

Des maladies moins répandues

Mais d’autres infections sont moins connues, en particulier le vertige positionnel paroxystique bénin. Il touche 10 % des personnes actives. Il est causé par une accumulation de minuscules cristaux au fond des canaux semi-circulaires de l’oreille interne, ce qui envoie des informations positionnelles inexactes au cerveau. Ces vertiges peuvent être accompagnés d’une perte de l’audition ou de sifflements dans l’oreille. Enfin, l’apnée du sommeil touche 120 000 personnes en Suisse. Elle se manifeste par des arrêts involontaires de la respiration chez les personnes en surpoids ou âgées. Ces apnées perturbent le sommeil et se traduisent principalement par une fatigue au réveil, des maux de tête ou une somnolence pendant la journée.