Naturellement présent dans la peau, l’acide hyaluronique assure le volume et l’hydratation de l’épiderme. En captant l’eau et en la maintenant dans les couches profondes, cette substance lui donne son aspect rebondi et pulpeux. Elle est également le support du collagène et de l’élastine au sein des fibroblastes. Mais avec l’âge, l’acide hyaluronique commence à se raréfier et la peau perd en élasticité. C’est ce qui provoque l’apparition de rides et ridules sur le visage. 

 

Traitement révolutionnaire

Pour retrouver une peau plus lisse et plus jeune, l’acide hyaluronique est traditionnellement utilisé sous formes d’injections sous-cutanées ou en appliquant des crèmes antirides. Mais des injections répétées peuvent, à force, abîmer l’épiderme, sans parler du soleil qui peut irriter la peau après les séances. Il existe désormais un traitement novateur apparu en septembre 2013, grâce à la conception d’une machine de haute technologie. Durant la séance, où le patient est allongé, l’esthéticienne masse le visage à l’aide d’un système équipé de clapets qui effectuent des micro-battements à la surface de la peau. Ils créent ainsi une sorte d’onde pour réveiller l’activité cellulaire. Une seconde tête, plus petite, permet de traiter les zones délicates ou difficiles d’accès. Le teint est tout de suite éclatant et défatigué. 

 

Résultats cliniquement prouvés

Au fur et à mesure des séances et selon les traitements choisis, l’ovale du visage est redessiné, les rides et ridules lissées, la peau redensifiée en profondeur, les pommettes remontées. Une récente étude, basée sur l’analyse de biopsies faciales, permet de confirmer l’efficacité de ce traitement. La synthèse d’acide hyaluronique est augmentée de 80%, le teint est deux fois plus éclatant et les rides sont durablement réduites.