Notre type de peau évolue à cause du climat. Bien souvent, le froid est synonyme de déconvenues pour notre peau qui est fragilisée par le vent et les températures trop basses. Résultat: la peau est sèche, sujette aux rougeurs voire les plaies douloureuses.

Au-delà du facteur pathologique, s’ajoute le facteur esthétique de la peau sèche qui perd de son éclat et de sa beauté alors qu’il existe des gestes simples à adopter au quotidien pour apaiser son épiderme.

Peau sèche, peau en souffrance

Peaux sèches: tous les âges sont concernés.

La peau sèche est avant tout une peau qui souffre, qui se ressent. On parle souvent d’une peau qui «tire» et qui est inconfortable. Son aspect est généralement terne et triste.

Elle est rêche au toucher, peut présenter des squames, des stries blanchâtres en surface et même des zones de rougeurs, qui traduisent bien l’inflammation et l’irritation caractéristiques de ce type de peau.

Et malgré ce que l’on imagine, cet inconfort peut toucher tous les âges: pour les scientifiques, il n’y a pas de différence entre une peau jeune et une peau mature dans l’expression clinique de la peau sèche.

Les bons gestes

Pour entretenir une peau sèche pendant l’hiver, il faut d’abord la nettoyer avec un lait hydratant plutôt qu’une eau nettoyante: le processus d’hydratation commence dès le nettoyage.

Ensuite, on applique une crème de jour ultra-protectrice à base de céramides, de vitamines et de corps gras. Ces soins hydratants vont reconstruire la barrière cutanée, retenir l’eau et attirer celle contenue dans les crèmes. On peut également poser quelques gouttes d’huiles essentielles sur le visage avant le soin, ce qui renforcera encore ses effets hydratants.

Si la peau est plutôt épaisse et rugueuse, les gommages sont recommandés avec un produit très doux deux fois par semaine à combiner avec un masque hydratant. Des applications ponctuelles de crèmes contre les peaux atopiques, notamment sur les mains peuvent être renouvelées pendant la journée.

Pour continuer le soin, une crème de nuit très nourrissante permet de poursuivre le soin pendant le sommeil. Enfin, il est important de boire un litre et demi d’eau par jour pour compenser la perte hydrique fréquente en hiver.

A ne pas faire

Quand on a la peau sèche, il convient d’éviter au maximum le savon, les bains moussants et autres produits astringents. La consommation d’alcool est aussi malvenue à cause de son effet déshydratant.

Aux sports d’hiver, attention à ne pas s’exposer au soleil sans protection et si malgré ces gestes simples du quotidien, votre peau continue de manifester des symptômes sévères de sécheresse, n’hésitez pas à consulter un dermatologue qui saura vous prescrire un soin sur mesure.