Le succès des bracelets connectés et des habits liés aux téléphones portables ou reliés à Internet a donné des idées aux fabricants de brosses à dents et autres outils de santé bucco-dentaire.

Même si la technologie embarquée est de tout dernier cri, ces brosses à dents sont simples d’utilisation

Un véritable atout pour les enfants, par exemple, puisque se brosser les dents devient plus amusant et agréable avec une application mobile pensée comme un jeu.

L’efficacité même du brossage peut être augmentée grâce à une variété de capteurs installés dans le manche de la brosse pour suivre et analyser, en temps réel, la façon de se brosser les dents.

Les données sont alors synchronisées via Bluetooth sur une application (compatible iOS et Android). Concrètement, un capteur de tension et un détecteur de zones brossées sont reliés directement à une solution logicielle intelligente sur le smartphone.

Ainsi, toutes les données sont présentées de manière simple et interactive sous forme de graphiques.

Utilisation instinctive

Même si la technologie embarquée est de tout dernier cri, ces brosses à dents sont simples d’utilisation. Les plus haut de gamme proposent même une simulation de la bouche en 3D qui montre quelles dents vous brossez et vous indique si vous frottez trop ou pas assez fort.

Quand les deux minutes de brossage sont terminées, l’utilisateur est alors en mesure de voir s’il a négligé certaines dents et doit donc compléter son brossage.

Mieux encore, ces applications sont inspirées des systèmes qui ont fait leur preuve pour les logiciels d’encouragement à faire du sport ou à adopter une vie saine.

L’app offre donc également des rapports de progrès et permet de placer des objectifs à atteindre. Sans oublier les petits messages motivants qui viennent gratifier l’utilisateur…

Quant aux enfants, leur motivation ne sera plus seulement de se brosser les dents parce qu’il le faut ou parce que c’est bon pour sa santé, mais aussi pour retrouver le héro dans un jeu addictif. 

 

Les dentistes s’y mettent

Cerise sur le gâteau, toutes ces données de brossage et de santé bucco-dentaire peuvent même être partagées avec son praticien, dentiste ou hygiéniste. Le patient envoie par e-mail directement depuis son smartphone un fichier recensant toutes ses performances.

Lors du rendez-vous de contrôle, avant même l’arrivée de son patient, le dentiste connaît donc à l’avance les points négatifs à corriger et les points positifs à encourager. Ces perspectives intéressantes sont en train d’être intégrées par les dentistes dans leur arsenal thérapeutique.