« On a tous entendu qu’il suffisait de regarder les mains d’une personne pour deviner son âge. Aujourd’hui, ce n’est plus vrai », affirme d’emblée la Doctoresse Patricia Delarive, médecin chef à la Clinique Matignon. Avec l’âge, la peau des zones particulièrement exposées et qu’on néglige de protéger du soleil a tendance à perdre fortement en qualité et à se faire coloniser par de nombreuses taches de différentes couleurs. C’est particulièrement le cas du décolleté et des mains. Pour y remédier, une séance de lumière intense pulsée permettra de retrouver une peau rafraîchie, unifiée et plus lisse. De plus, grâce aux innovations importantes dans la 

technologie de la lumière pulsée, le traitement se fait rapidement et de manière pratiquement indolore. Une seule séance suffit dans la plupart des cas. 

 

Traiter en profondeur

La peau du décolleté se déshydratant avec les années, la combinaison innovante de la mésothérapie avec la protéine botulique permet de la rajeunir et lui redonner un certain tonus. « Il s’agit en fait d’injections de protéine botulique, d’acide hyaluronique liquide ainsi que de vitamines antioxydantes et une dizaine d’oligo-éléments. L’action se fait donc à tous les niveaux en détendant le muscle, en hydratant la peau et en évitant le stress oxydatif qui est la cause du vieillissement », détaille Patricia Delarive. Ces différentes injections se font en trois séances différentes suivies d’une séance annuelle régulière pour entretenir la qualité de la peau et conserver un résultat optimal.

 

Retrouver l’épaisseur de la peau

L’un des effets inévitables du vieillissement est l’affinement de la peau. Celle-ci laisse alors apparaître sur les mains veines et tendons. Il en va d’ailleurs de même sur le visage qui se creuse parfois de manière très visible et marque ainsi fortement le vieillissement. Pour y remédier, les médecins auront recours à l’acide hyaluronique sous forme de gel. Plutôt que de l’injecter de manière très locale sur une ride en particulier comme on le fait depuis de nombreuses années, il est devenu possible de le répartir sur l’ensemble d’une zone, les mains ou le visage par exemple. La Doctoresse Patricia Delarive le propose d’ailleurs régulièrement à ses patients : « C’est ce qu’on appelle aussi le Soft Lifting. On injecte au moyen d’une aiguille mousse indolore l’acide hyaluronique biodégradable dans le derme profond. On repulpe et redessine ainsi très rapidement des mains ou un visage. De plus, la peau pourra se nourrir de cette couche de gel et gagner grandement en qualité. » Tous ces nouveaux traitements ont certes grandement gagné en efficacité, mais rappelons tout de même que la meilleure solution reste de se protéger l’entier du corps du soleil.