La beauté est une notion mal définie qui peut correspondre à des canons spécifiques, variant d’une époque à l’autre mais toujours basée sur une harmonie et une proportion particulière appelée le nombre d’or ou la divine proportion (1/1.66). C’est cette proportion qui règle le monde de la nature, tout comme l’architecture (le Parthénon à Athènes, par ex.). Pour retrouver l’harmonie et la jeunesse de notre visage, voire de notre corps, diverses solutions sont possibles.

 

Les injections

Pour le tiers supérieur du visage, le produit le plus utilisé et le plus sûr, est et reste, la toxine botulique, utilisée à grosse dose depuis plus de 30 ans en neurologie et en ophtalmologie. On en connaît donc tous les effets et ceux-ci ont l’avantage d’être passagers. Aujourd’hui, seules 2 indications sont officiellement enregistrées : les rides de la glabelle (rides du lion, entre les sourcils) et la patte d’oie (rides autour des yeux). Cependant, depuis plus de 20 ans, on traite aussi les rides du front. Les gels d’acide hyaluronique servent à combler les rides et à remodeler le visage, permettant ainsi de retrouver les volumes naturels de notre jeunesse. D’autres molécules sont utilisées pour stimuler la peau, comme l’acide polylactique et l’hydroxyapatite de calcium. Leurs effets sont progressifs et outre une amélioration de la perte de volume, ils améliorent la qualité de la peau, par stimulation des fibroblastes (les cellules qui fabriquent nos collagènes, élastine et acide hyaluronique).

 

La mésothérapie permet par des injections superficielles et multiples, que cela soit avec le plasma riche en plaquettes (PRP) ou les divers cocktails de vitamines associées ou non à de l’acide hyaluronique, de retrouver un éclat, une tonicité et un meilleur degré d’hydratation à notre peau.

 

Dans le domaine des injections, la dernière nouveauté est le « micro- needling ». Plusieurs aiguilles ultrafines,placées dans un stylo injecteur, entrent et sortent de la peau de manière extrêmement rapide.

 

 

Les peelings

Il s’agit d’une brûlure plus ou moins superficielle de la peau, avec différents acides. On utilise pour les peelings les plus légers les acides de fruits, parfois difficile de maniement. Ensuite viennent les différentes concentrations d’acide trichloracétique (TCA), permettant un peeling léger, ou moyen.  Enfin le phénol, très puissant et nécessitant des compétences et un apprentissage strict. 

 

Les lasers et la lumière intense pulsée

Leurs indications sont bien connues, pour l’épilation notamment.

 

L’Ultherapy

Technique reconnue par la FDA (Food and Drugs Administration), elle permet un lifting léger, sans chirurgie, grâce aux ultrasons. Les zones traitées sont l’ovale du visage, le cou, le décolleté, le pourtour des yeux. D’autres zones sont à l’essai, comme le devant des genoux et la banane fessière.