La chirurgie esthétique est devenue plus performante, moins pénible, et plus personnalisée. Les gens veulent conserver un aspect jeune, tout en gardant leurs caractéristiques individuelles et surtout sans avoir le look opéré! Les patients sont aussi devenus beaucoup plus exigeants et recherchent des médecins spécialisés avec beaucoup de savoir-faire et d’expérience. En Suisse, nous bénéficions de très hauts standards de qualité et de sécurité en chirurgie esthétique en comparaison à d’autres pays. Cependant, la pratique de la chirurgie esthétique en Suisse reste à ce jour peu réglementée en comparaison à celle d’autres pays européens comme par exemple la France ou l’Autriche.  

Un spécialiste reconnu dispose d’une grande palette de techniques et va pouvoir appliquer à ses patients celles qui sont les plus efficaces, les plus adaptées, et, comportant un minimum de risques et surtout respectant au plus près les désirs des patients. Cette mission s’avère souvent difficile et demande une longue formation ainsi qu’une très grande expérience. La relation entre le patient et le médecin devrait toujours rester avant tout une relation de confiance et d’honnêteté et non pas une simple relation d’affaires entre un prestataire de services et un client. Je ne peux que vivement recommander aux patients de consulter au moins deux chirurgiens plasticiens reconnus avant de se décider pour une intervention. N’hésitez pas à vous informer en détails sur les qualifications du chirurgien que vous aurez choisi, ainsi que sur la fréquence de pratique de ce dernier sur l’opération en question. 

La chirurgie esthétique se développe très vite et le challenge dans les années à venir sera d’offrir la plus grande transparence au public, et de garantir des standards de qualité et de sécurité très élevés aux patients pour ainsi gagner en crédibilité! Avec ce but en tête, des spécialistes reconnus en chirurgie esthétique dans toute la Suisse, tous membres de la Société Suisse de Chirurgie Plastique, Reconstructive et Esthétique viennent de fonder une nouvelle société: la Société Suisse de Chirurgie Esthétique. 

Celle-ci a, entre autres, pour but d’assurer une formation approfondie pour les jeunes médecins en chirurgie esthétique. Et veillera également à promouvoir les plus hauts standards de qualité, de sécurité et de déontologie possibles. Les patients suisses et étrangers pourront ainsi s’adresser à un organe de référence pour être conseillés.