Vous revenez d’un été en famille à La Réunion. Le programme était-il à la détente complète? 

Pas tout à fait, j’aime me balader mais je ne suis pas fanatique du concept de s’étaler et de dormir sur une plage sous le soleil pendant toutes mes vacances...

 

Vous avez totalement décroché de lactualité sportive et des entraînements

Décrocher des entraînements, oui. Mais des activités sportives, non pas du tout!!! C’est une passion qui me suit partout, tout le temps. Et puis j’adore faire du sport pendant les vacances. J’aime par exemple pratiquer le beach-volley et je commence à ne pas être trop mauvais.

 

Votre épouse Valérie Bègue (Miss France 2008, ndlr) en a profité pour vous faire découvrir les lieux idylliques dans lesquels elle a grandi? 

Oui, j’ai eu la chance de les découvrir avec ma fille Jazz et j’espère encore souvent avoir le bonheur d’y retourner. La famille, les amis, la nature, La Réunion me donne tout cela!

 

Enfant de facteurs, vous venez dun milieu modeste et avez très vite, grâce à vos performances hors normes, atteint le top niveau de votre sport et découvert le monde du show-business. Vous sentez-vous, dans ce dernier, aujourdhui totalement à votre place? 

Non, je suis à ma place lorsque je suis dans une piscine et que je nage; pour le reste, je m’y amuse ou découvre un autre univers, mais je ne suis pas fan du show-business... C’est bien trop superficiel à mon goût!

 

Votre fille a-t-elle changé votre vision de votre métier et votre agenda? 

Elle aura 2 ans en octobre et oui, elle a complètement changé ma vie! Plus rien ne me semble pareil. Maintenant, avec Valérie, nous voulons d’autres enfants, pas forcément tout de suite mais cela fait partie de nos projets.

 

Passage obligé pour un people, les rumeurs sur internet au sujet de votre homosexualité continuent davoir beaucoup de succès. Ça vous amuse encore? 

Pour dire la vérité, j’en joue un peu. Il y a quelques mois j’ai fait la couverture de Têtu... Je suis hétéro, mais l’homosexualité n’est pas une maladie et je soutiens leurs droits! Toute cette histoire ne me pose donc aucun problème. 

 

La peopolisation que vous navez pas cherchée mais que vous navez pas pu éviter comporte-t-elle des risques pour votre sport? 

En fait, je pense que ça peut aider notre sport à devenir encore plus médiatique et il ne faut donc pas fuir cette médiatisation. J’en profite toujours pour rappeler que la natation est un sport génial avec de vraies valeurs de travail et de partage.

 

On vous imagine aisément dans une reconversion de mannequin, cest un destin qui vous plairait? 

Je ne ferme aucune porte, mais je ne suis pas sûr de pouvoir m’épanouir si je ne fais que ça de ma vie...