Les draineurs

Au rayon « drainant », on a aujourd’hui le choix. Gélules, tisanes ou autres poudres à diluer, ont toutes pour point commun leur composition naturelle à base de plantes. Leur mode d’action est essentiellement diurétique, c’est pourquoi il est capital de boire beaucoup d’eau. Parmi les plantes «stars» du drainage, on retrouve la reine des prés, le thé vert, l’écorce de bouleau, le pissenlit ou encore le fenouil.

Les « brûle-graisses »

Les brûleurs de graisse quant à eux, accéléreraient le métabolisme de base. Ils favoriseraient ainsi le déstockage calorique. Caféine, thé vert, guarana, chitosan, spiruline, nopal ou même chrome... voici quelques exemples de la longue liste des ingrédients pouvant être présents dans ce type de produits. En outre, certains aliments seraient d’excellents brûleurs de graisse. Le chou, le céleri, le poivron, le persil et certains fruits (citrons, fraises, pamplemousses, kiwis, oranges) auraient le pouvoir magique de nous faire fondre…

Les « coupe-faim »

Les coupe-faim n’ont pas très bonne réputation. Pourtant, utilisés à bon escient, ils peuvent faciliter la perte de poids. Ces produits sont désormais tous extraits de végétaux divers. Certains contiennent du konjac, une plante originaire d’Asie dont les racines sont utilisées comme épaississant dans les préparations culinaires. D’autres renferment du nopal, du fucus ou encore de la gomme de caroube. Des plantes qui, une fois ingérées, vont former une sorte de gel à l’intérieur de l’estomac permettant à la sensation de satiété de s’installer rapidement. Il deviendra alors plus facile de contrôler son apport calorique quotidien.

L’offre en matière d’amincissement est donc infinie et multiple, mais inutile de filer dévaliser la pharmacie du coin avant d’avoir pensé à mettre en place un régime alimentaire pauvre en calories et une activité sportive régulière.