Il paraît que rire c'est bon pour la santé. Et sourire ?

J’avais lu quelque part, et comme tout ce qu’on lit quelque part et qu’on enregistre bêtement c’est sans doute totalement faux, que sourire utilisait beaucoup moins de muscles que froncer les sourcils, donc qu’il valait mieux être heureux que fâché.

Sauf qu’il paraît que faire du sport c’est bon pour la santé, et plus on utilise de muscles plus on fait de sport, donc froncer les sourcils c’est très bon pour la santé, je le fais 3 fois par semaine.

Quelle relation avez-vous avec votre dentiste ? 

Moi je suis plus de ceux qui sourient et pouffent doucement, mais dans un public, on est les pires

On souhaite tous deux ne pas la divulguer dans la presse.

C’est particulier, d’aller chez le dentiste, surtout pour des grandes gueules comme moi, parce qu’on a l’habitude d’ouvrir la bouche, mais c’est toujours pour raconter des bêtises.

Là pas, c’est pour y insérer des instruments de torture pendant que c’est le dentiste qui mène la conversation. Un contrôle annuel, c’est une grande leçon d’humilité.

Un humoriste est-il toujours un peu obligé de sourire ?

Si c’est le cas, on a oublié de me le dire. L’humour est un milieu extrêmement diversifié mais je n’ai jamais été de ceux qui éclatent de rire à leurs propres blagues, déjà parce que je les ai écrites, et qu’ensuite comme éternel insatisfait je trouve qu’elles pourraient être mieux.

Mais mon producteur me répète que mes vacheries passent nettement mieux quand je n’oublie pas de m’affubler de mon petit sourire en coin. Ca adoucit le propos.

Donner ou redonner le sourire, c'est un but dans votre vie ?

Ben le problème c’est que dans une salle de spectacle il fait nuit, et donc à moins que la personne ait un sourire vraiment "extra bright" comme dans la pub, on ne le verra pas, nous on veut le rire, car lui on l’entend.

Moi je suis plus de ceux qui sourient et pouffent doucement, mais dans un public, on est les pires. Mais j’imagine que la question c’était pour savoir si donner du bonheur aux gens était un métier formidable et une sensation incroyable, et je crains que ce soit le cas.

Quel sourire vous obsède ?

En tant que narcissique qui se respecte, le mien. Que j’aime pas. J’ai plusieurs sourires, mais la panoplie c’est forcé, psychopathe, ou niais, donc je souris le plus possible avec les yeux.