Cette année avait l’air intense. Avez-vous eu le temps d’en profiter?

Oui, quand même. Par exemple, quand je suis sortie du Festival de Cannes, j’étais tellement émerveillée que je me suis dit que tout pouvait s’arrêter là… Ce que j’avais vécu était déjà tellement incroyable! D’ailleurs, c’est le conseil que je donnerais à la prochaine Miss: il faut profiter un maximum! Il faut voir tout cela comme une expérience que l’on a la chance de vivre une fois dans sa vie et pas uniquement comme un concours ou une course à la gloire.

D’ailleurs, quelle qualité devrait absolument avoir la prochaine, selon vous?

Il faut qu’elle arrive à rester fidèle à elle-même. Les tentations sont grandes de s’oublier un peu au profit d’un rôle que l’on jouerait pour faire plaisir à tout son entourage, au public ou au professionnel que l’on côtoie. Si on veut vraiment profiter de tout cela, il faut savoir être authentique du début à la fin et je vous jure que ce n’est pas évident. (Elle rit).

La beauté est-elle devenue une obsession pour toi avec ce nouveau rôle?

Pas vraiment, mais c’est vrai que je prends plus soin de moi maintenant que lorsque j’étais une étudiante en révision. Je fais beaucoup de jogging, par exemple, ainsi que des exercices à la maison sur un tapis pour me gainer ou entraîner mes abdos. J’ai aussi eu la chance de bénéficier de conseils de maquilleurs professionnels pour casser notamment le cliché qui voudrait que plus on met de couches plus on est jolie. Avec une noisette de fond de teint et une BB crème, on obtient un résultat naturel et magnifique.

Après tous ces shootings, vos cheveux doivent être dans un drôle d’état, non?

Oui, mais j’ai une astuce de grand-mère! Je me fais un masque à l’huile d’olive, aux œufs et au citron. Ça fonctionne vraiment bien et ce n’est pas compliqué! Personnellement, je ne suis pas une fanatique des cosmétiques hors de prix que l’on s’applique à longueur de journée.