L’augmentation du nombre de personnes en surpoids et des problèmes sanitaires qui en résultent (maladies cardio-vasculaires, cancer, diabète, maladies des voies respiratoires) constitue un réel défi pour la Confédération et les différentes organisations actives dans le domaine de la santé.
En 2008, le Conseil fédéral a chargé l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) de mettre en œuvre, en collaboration avec l’Office fédéral du sport (OFSPO), le Programme National Alimentation et Activité Physique (PNAAP) pour la période 2008-2012 et d’assurer la coordination avec les cantons et Promotion Santé Suisse. Dans un souci de continuité, le Conseil fédéral a reconduit le PNAAP jusqu’en 2016.

«Nos recommandations s’adressent tant aux adultes qu’aux enfants.»


L’objectif 3 du PNAAP est de promouvoir l’activité physique et le sport. L’OFSPO y contribue, notamment grâce à Jeunesse+Sport, le plus important programme d’encouragement du sport de la Confédération: plus de 700 000 enfants et jeunes y participent chaque année.
L’OSFPO héberge également la direction du réseau suisse Santé et activité physique (hepa.ch), dont le comité de pilotage est constitué de l’OFSPO, l’OFSP, Promotion Santé Suisse, le Bureau suisse de prévention des accidents (bpa) et la SUVA.

Obtenir des résultats pérennes
Des recommandations en matière d’activité physique destinées tant aux adultes et aux aînés qu’aux enfants et aux jeunes ont été développées par l’OFSPO avec la collaboration d’autres partenaires. Ces recommandations apportent un bénéfice pour la santé de la population. Elles montrent que la lutte contre le surpoids ne peut être efficace que si tous les acteurs concernés – pouvoirs publics, prestataires privés et population – agissent ensemble.