Grâce à ses trois ans de formation en école supérieure, l’hygiéniste dentaire diplômée ES possède des compétences solides, participant ainsi au maintien de la santé buccale. Un de ses principaux objectifs est de réduire au minimum les traitements dentaires.
 

Des compétences solides qui participent ainsi au maintien de la santé buccale

Pour commencer, elle procédera à un examen minutieux afin de dépister des altérations bucco-dentaires qui peuvent concerner la dent elle-même, mais également ce qui participe au maintien de la dent dans la cavité buccale: gencive, os, etc.

 

Les muqueuses de la bouche (lèvres, langues, palais, plancher buccal) ne seront pas oubliées. Ses compétences lui permettent d’effectuer le traitement de la parodontite, atteintes du soutien de la dent, de manière non chirurgicale.

Outre l’élimination de tous dépôts bactériens, appelés plus communément plaque dentaire et tartre, elle vous informera des moyens à disposition pour acquérir ou garder une bonne santé buccale et cherchera, avec vous, lesquels seront les plus adaptés.

De nombreuses études démontrent un lien entre l’hygiène buccale et des maladies systémiques telles que le diabète, les maladies cardio-vasculaires, les patients sous immunosuppresseurs, les patients en traitement oncologique, etc. Certains médicaments peuvent également avoir une influence sur le maintien d’une bonne hygiène buccale.

Elle vous informera également sur les risques de transmission de certaines bactéries responsables de détériorations bucco-dentaires. A titre d’exemple, certaines bactéries responsables dans le développement de la carie peuvent être transmises de parents à enfants.

L’hygiéniste dentaire diplômée ES exerce de manière autonome, en tant qu’employée ou indépendante. Comment savoir si vous êtes traités par une hygiéniste dentaire possédant un diplôme reconnu?

L’usurpation du titre ou le dépassement des compétences par des personnes ne possédant pas le diplôme d’hygiéniste dentaire est malheureusement connu et, bien que notre association (www.dentalhygienists.ch) se penche depuis longtemps sur le problème, nous disposons de peu de moyens légaux pour inverser la tendance.

Toutefois,  depuis quelques mois, le registre fédéral Nareg (www.nareg.ch) vous permet de contrôler les titres des professionnels de la santé.