Environ 25 % de la population suisse est myope. Il s’agit d’une déformation de l’œil qui empêche de voir correctement de loin. Le port de lunettes ou de lentilles de contact traditionnelles devient alors obligatoire pour corriger la vue. Malheureusement, de nombreuses personnes souffrent de sécheresse oculaire ou supportent mal les lentilles la journée. 

 

Méthode réversible

Déjà expérimentée dans les années 60, ce n’est que depuis les années 90 que l’orthokératologie moderne permet de corriger la myopie de manière prévisible et contrôlée, à l’aide de lentilles rigides de forme spéciale. Portées pendant le sommeil, elles remodèlent la cornée, ce qui permet une bonne vision pendant toute la journée, sans recours au port de lunettes ou de lentilles de contact. La période d’adaptation est très courte et le confort est immédiat. 

Ce modelage de la cornée est réversible puisqu’il suffit de stopper le port des lentilles et la cornée reprend sa courbure originale. Cette lentille améliore par exemple la qualité de vie de sportifs pour lesquels les lentilles traditionnelles ne sont pas adéquates, ou de personnes travaillant plusieurs heures devant des écrans; ceci sans modification invasive et irréversible. 

 

Procédure d’adaptation

Fabriquées en laboratoire et sur mesure, ces lentilles fonctionnent pour des myopies faibles ou moyennes. Selon plusieurs études récentes, l’orthokératologie permet aussi de freiner le développement de la myopie chez les enfants. Pour une utilisation optimale, des contrôles doivent être effectués de manière régulière. Pour ce faire, le spécialiste se fonde sur une topographie de l’œil, une sorte de carte géographique indiquant les reliefs de la cornée. Un premier examen est effectué après une nuit de port, puis au cours des 3 à 4 jours suivants; un dernier contrôle a lieu après un mois. Enfin, les lentilles doivent être changées chaque année et un contrôle tous les 6 mois est conseillé.