Partant du constat que celles et ceux qui souffraient d’acné voyaient leur état s’améliorer grandement après une exposition au soleil, les chercheurs se sont intéressés au pouvoir de la lumière sur la prévention et le traitement des différentes formes d’acné.

Une réduction des boutons de 46% est même constatée après 4 semaines, et de 80% après 12 semaines de traitement.

Il est alors rapidement apparu que la lumière bleue d’une certaine intensité permettait d’attaquer une bactérie présente dans tous types de peau mais qui a tendance à proliférer en cas d’excès de sébum et de provoquer la formation de boutons rouges de pus. Mieux encore, ils ont découvert que les ondes de la lumière rouge d’une certaine intensité avaient pour effet de calmer l’inflammation et favoriser la cicatrisation.

Selon une étude américaine de 2006, une réduction des boutons de 46% est même constatée après 4 semaines, et de 80% après 12 semaines de traitement.

Solution sûre

La lumière utilisée ne dégageant pas d’UV et ne nécessitant pas un courant électrique particulièrement élevé, les lampes de traitement n’ont aucun effet secondaire et peuvent être utilisées par tous et sur toutes les zones du corps.

Concrètement, l’utilisation ne prend que 15 minutes par jour lorsque la lampe est appliquée directement contre la peau.

Une exposition plus longue d’une heure ou plus sera par contre nécessaire si l’utilisateur opte pour une utilisation à distance lorsqu’il travaille au bureau, par exemple.